Formulaire inscription GRC
Acceo
Cinétincelles - Novembre
Posez une question à l'Assistant Virtuel
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
CLS - CLSM
Contrat local de santé - Conseil local de santé mentale

La Ville de Rosny-sous-Bois est engagée dans la mise en place d'un Contrat local de santé et d'un Conseil local de santé mentale.

Voir l’article sur l’Unité Handicap Prévention Santé

Dès 2014, les élus délégués, les représentants de l’ARS et du secteur psychiatrique de Vile-Evrard sont venus présenter aux professionnels de Santé rosnéens les objectifs de la mise en place d’un Contrat Local de Santé (CLS) et d’un Conseil Local de Santé mentale (CLSM)..

Outre le thème de l’accessibilité obligatoire, dans le cadre de la loi de 2005, abordé par Fabrice Antorre, Architecte CAUE 93, trois autres sujets étaient à l’ordre du jour.

Le Contrat local de santé (CLS)

Voir le site de l’ARS.

Le contrat local de santé est une mesure innovante de la loi du 21 juillet 2009 (HPST).
Le CLS est construit à partir d’un diagnostic participatif partagé élaboré par l’ARS, la collectivité territoriale concernée et ses partenaires, qui décrit la situation sanitaire, économique et sociale ainsi que l’offre en santé du territoire donné.
Par le dialogue et la dimension partenariale qu’il apporte, le contrat local de santé est un lieu d’expression et de démocratie sanitaire, dans la mise en œuvre concrète d’une démarche santé ciblée géographiquement et adaptée aux besoins de santé des populations les plus vulnérables.

Cinq signataires valident cette démarche partenariale

  • ARS
  • Caisse primaire de la Seine-Saint-Denis
  • Conseil départemental
  • Préfecture
  • Maire de Rosny-sous-Bois

Le secteur hospitalier, engagé dans un partenariat avec la Ville, a également souhaité être signataire :

  • le centre hospitalier intercommunal André Grégoire
  • l’Etablissement public de santé Ville-Evrard
  • la Clinique Floréal de Bagnolet

L’URPS (Union régionale des professionnels de santé) est en outre consultée

Le CLS a été rédigé à partir des besoins collectés lors des groupes de travail qui ont été mis en place réunissant habitants, acteurs et professionnels de santé.
Un article a été mis en ligne à cet effet.
Le CLS rosnéen sera signé en 2018.

Le futur Conseil local de santé mentale rosnéen (CLSM)

Le Conseil local de santé mentale, après avoir identifié les besoins et les ressources au niveau local, a pour objectif de fixer des priorités, de légitimer et d’impulser divers projets visant à améliorer la prise en compte de la santé mentale de la population.

Il s’agit essentiellement de mettre en place des politiques sanitaires aspirant à améliorer l’accès aux droits et aux soins ainsi que l’exercice de la citoyenneté des personnes souffrant de troubles psychiques.

Pour ce faire, le CLSM œuvre au décloisonnement dans la ville entre les professionnels - qu’ils soient institutionnels, libéraux ou bénévoles - spécialisés et les généralistes, du social, de la santé, de l’éducation et de la justice, les usagers et leurs familles.
Opérer ensemble, en lien étroit avec les instances politiques de la commune, devrait permettre aux acteurs la création de synergies pour une meilleure utilisation des structures existantes et une meilleure coordination de leurs actions ainsi que pour la mise en place d’initiatives innovantes et adaptées au contexte local.

En savoir plus sur le CLSM.